Borsa: ce qui bouge sur les marchés avant l’ouverture vendredi

(Foto: Getty Images)

REVUE DES MARCHES. L’anxiété restait vive vendridi sur les marchés boursiers qui cherchent à comprendre quelle sera la trajectoire finale du resserrement monétaire de la banca centrale americana cette année.

En Europe, les indexs reculaient franchement. Après une clôture en baisse jeudi, Wall Street était à nouveau attendue en recul.

Gli indici borsiers alle 8:17

Aux États-Unis, les contrats à terme du Dow Jones cédaient 327,00 punti (-0,96%) a 33 716,00 punti. Les contrats à terme du S&P 500 lâchaient 38,75 punti (-0.90%) à 4 279.00 punti. Les contrats à terme du Nasdaq baissaient de 112,00 punti (-0,80%) a 13 874,75 punti.

En Europe, les résultats étaient au rouge. À Londra, le FTSE 100 discendente di 124,38 punti (-1,65%) a 7 429,93 punti. A Parigi, le CAC 40 diminuait de 159,84 punti (-2,28%) a 6 863,96 punti. À Francfort, le DAX retraitait de 365,35 punti (-2,35%) a 15 158,92 punti.

En Asie, le Nikkei de Tokyo a haussé da 547,04 punti (+2,09%) a 26 717,34 punti. De son coté, le Appendere Seng de Hong Kong a perdu 256,92 punti (-1,08%) a 23 550,08 punti.

Du côté du pétrole, le prix du baril de WTI americano progressivo da 1,23 $ USA (+1,42%) a 87,84 $ USA. Le baril de Brent de la mer du Nord monta da 1,32 $ USA (+1,48%) a 90,66 $ USA.

Il contesto

Les cours boursiers ont effectué des revirements importanti cette semaine en raison d’une nervosité ambiante.

Gli investitori tentano di discernere il ritmo che viene adottato dalla Fed pour le relèvement de ses taux directors apres le premier prévu en mars.

READ  Decine di turisti sono stati evacuati nel sud Europa in preda agli incendi

I risultati d’impresa ne suffisaient pas à donner de l’impulsion aux marchés vendredi.

Le osé geopolitique autour de l’Ucraina come una ripresa economica fragilisée au quatrième trimestre en Allemagne partecipate égallement à l’aversion au osé.

La Réserve fédérale americaine averti en milieu de semaine qu’elle allait entamer son processus de stresserrement politique monétaire en mars sans préciser l’ampleur de la hausse envisagée ni le calendrier de la diminuien.

«Malgré la confirm qu’un cycle de hausse des taux d’intérêt devrait beginr dès le mois de mars, le chemin du resserrement reste incertain», ce qui explique que” «l’anxiété reste vive» commenta Sebastian Paris Horchez, LBPAM.

Gli investitori come la Fed sorvegliano l’evoluzione dell’inflazione per il tempo che segue la traiettoria delle case di gioco.

À Beginr dans la journée par l’indicateur PCE misura l’inflazione che tocca i biens les plus consommés par les menages americani, il baromètre préféré de la Fed relativo all’inflazione.

Les investisseurs prennent conscience qu’en cas de persistance de fortis hausses des prix, un resserrement monétaire plus agressif est à prévoir.

Ils sont nombreux à prévoir désormais cinq hausses de taux en 2022 après les chiffres d’une croissance américaine pour le 4e trimestre bien plus forte qu’attendu, selon les expert.

Il numero di un mondo di lusso LVMH (MC.PA, -0,50% a 691,20 euro après une matinée dans le vert) a battu ses records de ventes et de bénéfice en 2021, avec un chiffre d’affaires dépassant les 64 miliardi di euro et un benefice netto di 12 miliardi di euro, netment au-dessus des résultats d’avant-pandémie.

READ  "Affari italiani", di Carlo Lucarelli: Bologna, 1953

La maison de luxe italiana Salvatore Ferragamo (SFER.MI) a affiché une hausse de 29,6% de son chiffre d’affaires en 2021, sans retrouver le niveau de 2019. L’action perdait 4,93% à 18,24 euro.

La deuxième banque italienne UniCredit (UDG.MI) a dégagé en 2021 un benefico netto di 1,54 miliardi di euro, inférieur au consensus et les comptes d’UniCredit sont repassés dans le rouge au quatrième trimestre. Letitre se repliait de 1,16% a 13,61 euro a Milano.

Le géant suédois du prêt-à-porter Hennes et Maurizio (HM-B.ST) an annoncé un bénéfice net annuel 2021 multiple par neuf et supérieur aux attentes, après un exercice 2020 plombé par la pandémie. L’azione progressiva del 6,57% a 183,99 dollari americani.

Le Groupe Suédois d’Electroménager Electrolux (ELUX-B.ST, -5,24% à 178,1 SEK) an annoncé une baisse plus forte qu’attendu de son bénéfice net trimestre annuel (-29%), en raison d’un quatrième plombé par une hausse des coûts et des problèmes d’approvisionnement.

Più forte baisse parmi les valeurs de l’indice CAC 40, l’action Alstom (ALO.PA) perdait 7,50% a 29,20 euro vers 7h18, heure du Québec, pénalisé par une degradé de “surperformance” à “neutre” par Exane BNP Paribas.

Les valeurs énergétiques ne profittevole pas de l’évolution des prix du pétrole qui poursuivaient leur hausse vendredi après une courte pause.

Le dollar américain atteint jeudi un sommet depuis 20 mois par rapport à l’euro qui se stabilizzait (-0,06%) a 1.113 $ 7 US.

Le bitcoin faisait du surplace (+0,09%) a 36 232 $ US.

You May Also Like

About the Author: Malvolia Gallo

"Appassionato di alcol. Piantagrane. Introverso. Studente. Amante dei social media. Ninja del web. Fan del bacon. Lettore".

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato.