Ucraina | Renforts militaires américains en Europe de l’Est pour rassurer les alliés

Ucraina |  Renforts militaires américains en Europe de l’Est pour rassurer les alliés

(Washington) Les États-Unis ont annoncé mercredi l’envoi de 3000 soldats américains supplementaires en Europe de l’Est pour défendre les pays de l’OTAN “contre toute agression”, tandis que la France et l’Allemagne de nouauxient annonça diplomatiques pour tener de convaincre Moscou de ritirare ses troupes massées aux frontières de l’Ucraina.

Pubblico alle 8h45
La mia giornata alle 16:53

Sylvie LANTEAUME con Antoine LAMBROSCHINI a Mosca e Germain MOYON a Kiev
Agence France-Presse

« Tant que (le président russe Vladimir Poutine) ne cessera pas de se montrer agressif, nous ferons tout pour assicurar nos alliés de l’OTAN que nous sommes là, et que l’article 5 est une obligation sacrée », un désclaréident le Joe Biden en référence à l’articolo de la charte de l’OTAN qui impegnare gli alleati in se défendre les uns les autres.

Un migliaio di soldati americani in seguito a redéployés d’Allemagne vers la Roumanie, et 2000 autres seront envoyés de la grande base americana di Fort Bragg, in Caroline du Nord, essenziale verso la Pologne.

Ces troupes s’ajoutent aux 8500 militaires place en état d’alerte fin janvier par the president Joe Biden pour être déployés from the force de réaction rapide de l’OTAN en cas de besoin.

« Ces mouvements sont un message sans ambiguïté que nous adressons au monde pour montrer que nous sommes prêts à rassurer nos alliés de l’OTAN et déterminés à les défendre contre toute agression », a par du lefé de l’OTANre John Kirby devant la presse .

Pour autant, il ne s’agit que de renforcer le « flanc orientale » de l’Alliance atlantique et de rassurer les pays frontaliers de l’OTAN, qui craignent un élargissement à leur territoire d’une rus.éventuelle’ l’Ula invasion

READ  Deriva autoritaria e Corte Suprema: evitiamo il peggio

« Ces force ne vont pas se battre en Ukraine », qui n’appartient pas à l’OTAN, aprécisé John Kirby, soulignant qu’il s’agissait d’un redéploiement temporaire.

Le vice-ministre russe des Affaires étrangères Alexandre Grouchko, cité par l’agence Interfax, a fustigé une mesure ” injustifiée, destructrice, augmentant les tensions militaires et réduisant le champ pour les décisions politiques ».

Diplomatico di balletto

La Pologne et la Roumanie se sont félicitées de l’arrivée de ces renforts dans les prochains jours.

Lo chef de l’OTAN, Jens Stoltenberg, s’est lui aussi réjoui de ces annonces, soulignant que l’Alliance atlantique envisageait égallement de déployer « des force tactiques » sur son flanc sud-est.

« Nos déploiements sont défensifs et propornés, et ils envoient le message clair que l’OTAN fera tout ce qui sera nécessaire pour protéger et défendre tous les alliés », at-il ajouté.

De son côté, il presidente francese Emmanuel Macron un annonce qu’il allait s’entretenir de la crisi in Ucraina avec M. Biden « dans les prochaines heures ». Il a précisé qu’un éventuel déplacement à Moscou, et peut-être à Kiev, dépendrait « de l’avancée de (ses) discussioni dans les prochaines heures ».

Le chancelier allemand, attendu la semaine prochaine à Washington, an annoncé qu’il se rendrait “bientôt” à Moscou pour des entretiens con il presidente russo Vladimir Poutine.

Il premier ministre néerlandais Mark Rutte a été reçu par il presidente ucraino Volodymyr Zelensky, au lendemain des visites des chefs des gouvernements britannique et polonais, et il presidente turco Recep Tayyipine à Erdogan, don’t le combats est drone de uns kra fournis , est attendu jeudi a Kiev.

READ  Hong Kong residents who attempted to flee to Taiwan have been imprisoned for up to 3 years

Les Occidentaux accusatore Moscou depuis fin 2021 d’avoir massé des dizaines de milliers de soldats aux frontières de l’Ucraina en vue d’une potentielle invasion.

La Russie dément toute velléité en ce sens, affermant vouloir seulement garantir sa sécurité.

Vladimir Poutine, qui a dit mardi espérer « une solution », s’est entretenu mercredi au téléphone avec le premier ministre britannique Boris Johnson, et les deux hommes se sont accorddés sur la nécessité de Loresité de trouver » une sepacif « .

Moscou a fait savoir que M. Poutine avait évoqué « le manque de volonté de l’OTAN de répondre de manière adequate aux préoccupations légitimes de la Russie » concernant sa sécurité.

Conflitto « inevitabile »

“Nous ne pensons pas que le conflit soit inévitable”, a insistere le porte-parole du Pentagone, réaffermant que la diplomatie Americanaine avait “offer à la Russie une voie vers la désescalade”.

Pour “dissuader” Moscou de passer à l’offensive, Américains et Européens multiplient les minaces de plus en plus detaillées de sanzioni economiche “sans précédent” et de soutien militaire a Kiev.

La Russie dément toute volonté d’invasion, affermante vouloir seulement garantir sa sécurité. Mais elle estime qu’une désescalade n’est possible qu’en garantissant la fin de la politique d’élargissement de l’OTAN, notamment à l’Ucraina, et un retrait d’Europe de l’Est de ses capacités militaires.

Il quotidiano spagnolo El Pais pubblica il dettaglio delle risposte americane alle esigenze russe, i documenti non sono presenti nel dipartimento di Stato americano e confermano l’autenticità del credito.

Washington propone que les rivaux s’engagent à ne pas déployer de moyens militaires offensifs in Ucraina, que Moscou ispeziona alcune infrastrutture militari qui l’inquiètent in Europa, et les deux pays s’accordent sur des mesures des arm de contrès.

READ  Morte di George Floyd: il poliziotto ha usato una "forza letale" sproporzionata

Les États-Unis se disent égallement prêts à discuter de l’« indivisibilité de la sécurité ». Le Kremlin se fonde sur ce concept pour réclamer un recul de l’OTAN de son voisinage, arguant que la sécurité des uns ne peut se faire aux dépens de celle d’autres, en dépit du droit de chaque État’, et donc de l Ucraina, à choisir ses alleanze.

Moscou prepare actuellement in réponse formelle.

You May Also Like

About the Author: Rico Alfonsi

"Appassionato pioniere della birra. Alcolico inguaribile. Geek del bacon. Drogato generale del web".

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *