La Couleur di Sebastian Breza

Le gardien de but Sebastian Breza est de retour avec le CF Montréal pour une seconde saison et c’est una situazione qui l’arrange même s’il ne semble pas s’être inquiété pour son avenir.

Le Québécois, qui appartient toujours à Bologne en Italie, revient sous la forme d’un autre prêt d’un an et on peut vous assir qu’il n’a pas perdu une seule seconde de sommeil au sujet de son avenir ‘entente ne soit finalizzato.

« Quand la saison s’est terminée, j’ai fermé mon téléphone. C’est mon agent qui s’est occupé de ces affaires-là et on a une bonne relationship, alors je lui fais confiance, raconte-t-il. Je suis très content qu’on ait pu régler les Chooses. Je suis resté parce qu’on a pu trouver une entente avec laquelle j’étais heureux. Il fallait trouver la bonne entente avec le bon club, et ça adonne que c’est le CF Montréal cette année encore. »

Le grand gaillard de 23 ans a terminé la saison en force en 2021 en disputant les cinq dernières rencontres de la saison, soit trois matchs en MLS de même que la demi-finale et la finale du Championnat canadien.

Une ha scelto à la fois

Ne lui demandez toutefois pas s’il se voit avec l’étiquette de gardien numéro un en ce début de saison même s’il semble en avance sur James Pantemis et Jonathan Sirois.

« Ce sont les médias qui spéculent sur qui sera titulaire, moi j’arrive, je mets mon maillot et c’est tout, dit-il. Selon moi, personne n’a une longueur d’avance. C’est mi diverto parce qu’on est trois Québécois. Je ne me pose pas beaucoup de question et je ne pense pas que les deux autres se posent beaucoup de question. »

READ  Elezioni presidenziali in Siria il 26 maggio, le preferite di Assad

Mixique et velo

Breza possède sa propre façon de communiquer de façon très colorée et il arrive souvent qu’il déclenche l’hilarité avec ses réponses.

Comme celle-ci à un collègue qui lui demandait s’il s’agirait pour lui d’une première expérience dans une competition intercontinentale s’il obtient le départ contre Santos Laguna en Ligue des champions le mois prochain.

« C’est un bien grand si. Si ma grand-mère avait des roues, elle serait au Mexique. Je n’ai jamais joué ce genere di competizione, mais je n’avais jamais joué aux États-Unis avant de jouer aux États-Unis. »

Par ailleurs, il a refusé de dire s’il est revenu parce qu’il a obtenu une garantie sur son utilisation.

« Je suis quelqu’un de privé, mais ce n’est pas l’entraîneur qui signe les contrats, lui, il décide de la formation et il n’est pas en train de penser à ces Chooses-là», afferma Breza.

Quattro partite

Le CF Montréal an annoncé mercredi son calendrier présaison qui comprend quatre rencontres préparatoires.

L’équipe, qui reste a Montréal jusqu’au 27 janvier, prendra ensuite la direction d’Orlando où elle affrontera il champion de la Coupe MLS, il New York City FC, il 29 janvier.

L’équipe mettra le cap sur Fort Lauderdale. Elle y affrontera l’Inter Miami le 4 février. Viendront ensuite des match contro Philadelphie le 8 février a Fort Myers, et contro il Miami FC, de l’USL, le 11 février.

Il club se dirigera ensuite vers Torreón, au Mexique, où sera disputé le match aller du quart de finale de la Ligue des champions contro Santos Laguna, le 15 février.

READ  La Marina tunisina ha salvato più di 100 migranti dalla Libia

You May Also Like

About the Author: Malvolia Gallo

"Appassionato di alcol. Piantagrane. Introverso. Studente. Amante dei social media. Ninja del web. Fan del bacon. Lettore".

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato.